La visite au salon ICFF de New York a été fructueuse  puisqu’elle m’a permis de faire le plein de nouveautés et de saisir ce que 2015 nous réserve en plus de redécouvrir des classiques.

Sillonner les allées d’un grand salon comme celui de New York fait du bien à mon âme de curieuse.  Je sais, ce ne sont que des objets, mais la beauté de certains des produits et de certains étalages me surprend toujours.  Et puis, il y a les nouvelles qui circulent, les nouveaux designers que l’on aperçoit, les redécouvertes, et les Québécois que l’on y rencontre.

Premier arrêt: Molo de Vancouver

Luminaire suspendu en carton plié blanc

Photo à l’intérieur du kiosque ICFF

L’entreprise se spécialise dans le carton plié. Je suis fascinée par la beauté de leurs créations à la fois intelligentes et écolos. Le kiosque était entouré de cloisons modulaires reliées par des aimants.  Un espace clos où flottaient des suspensions gigantesques d’un blanc fantomatique.

À l’intérieur, les meubles signatures de l’entreprise: poufs, canapés et fauteuils.

3C_Décoblogue_Suzanne_Duquette_Molo_cloud_softlight_at_Yangzhou_Vanke_clubhouse

Les meubles et les cloisons sont offerts couleur nature ou papier kraft, mais aussi en noir. Les luminaires sont blancs.

Les produits sont vendus en ligne. 

Une idée des prix ? Le luminaire 560 mm (22 po) de diamètre se détaille 427 $. Les prix varient pour les cloisons selon la hauteur et la longueur désirée.

Voici un aperçu de ce que j’ai vu à New York ainsi que les luminaires suspendus dans le pavillon Vanke à Yangzhou en Chine.

Cloison avec banc de Molo. Modèle couleur papier kraft

3D_Décoblogue_Suzanne_Duquette_Molo_partition_couleur_noir